2 mars 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

pole emploi

Au 1ᵉʳ janvier, les chômeurs passent de Pole-emploi à France travail

Au 1ᵉʳ janvier, les chômeurs passent de Pole-emploi à France travailConformément à la loi pour le «plein emploi» adoptée en novembre, Pôle emploi deviendra France Travail à compter du lundi 1ᵉʳ janvier 2024. Avec ce nouvel opérateur public, le gouvernement entend renforcer le suivi des personnes les plus éloignées de l’emploi. Outre le changement de nom de l’organisme, la réforme crée un «contrat d’engagement» qui obligera

L’État récupérera, de ses opérateurs, «la moitié des 2,5 milliards d’euros de trésorerie excédentaire»

«Dès le budget 2024, nous récupérerons la moitié des 2,5 milliards d’euros de trésorerie excédentaire chez les opérateurs », a annoncé le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, invité le mardi 25 juillet du «8 h 30 franceinfo». «Il y a une vingtaine d’opérateurs dans ce pays», précise-t-il, parmi lesquels «Pôle Emploi, le CNRS, les agences de l’eau». Le patron de Bercy s’adresse à ces opérateurs : «Vous avez été très chanceux, vous avez des taxes affectées, donc une sécurité sur la recette,

Les radiations de chômeurs ont explosé

Les radiations de chômeurs ont exploséIl y a plus d’un an, Emmanuel Macron demandait à Pôle emploi de procéder à davantage de contrôle des chômeurs, l’objectif étant de vérifier que ces derniers étaient bien en recherche active d’emploi. Selon Le Figaro, mercredi 4 janvier, il y aurait eu 500 000 contrôles en 2022, contre 400 000 en 2019, soit 25 % de plus.

Un rapport «censuré» par le gouvernement sur le non-recours à l’assurance chômage?

Un rapport «censuré» par le gouvernement sur le non-recours à l’assurance chômage?C’est ce que soupçonne le député LFI François Ruffin et plusieurs députés communistes, qui demandent depuis une dizaine de jours que soit transmis au Parlement un rapport gouvernemental réalisé par la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques , qui dépend du ministère du Travail (DARES). «Il existe très peu de travaux sur le non-recours à l’assurance chômage

Le chômage est reparti à la hausse en novembre +0,9%

Le chômage est reparti à la hausse en novembreEn novembre, le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité (catégorie A de Pôle emploi) s’est accru de 34 400 (+ 0,9 %) pour atteindre un peu plus de 3,828 millions sur l’ensemble du territoire (outre-mer compris, sauf Mayotte), selon les données diffusées, lundi 28 décembre, par la Dares, la direction chargée des études au ministère du travail. D’après la Dares, deux facteurs ont beaucoup joué : « l’augmentation des nouvelles inscriptions à Pôle emploi » et le ralentissement des « sorties d

Selon l’Insee, le chômage repasse sous la barre des 10 %

Selon l’Insee, le chômage repasse sous la barre des 10 %Selon l’Insee, le chômage repasse sous la barre des 10 %. Selon les derniers chiffres de l’Institut national des statistiques, le taux de chômage a baissé de 0,4 % au premier trimestre pour s’établir à 9,6 % de la population active. Le taux de chômage a ainsi baissé de 0,4 point de janvier à mars, pour s’établir à 9,3 % de la population active en métropole et 9,6 % en France entière.

Pôle emploi abolit la rétroactivité

Pôle emploi abolit la rétroactivitéA partir du 1er janvier 2013, les chômeurs radiés des listes de Pôle emploi ne pourront plus l’être de manière rétroactive et se voir réclamer, en conséquence, le remboursement des allocations indûment perçues, a-t-on appris auprès de Pôle emploi, jeudi 27 décembre 2012. Jusqu’alors, les demandeurs d’emploi rayés des listes pour absence à convocation, non-recherche d’emploi active ou encore refus de plus de deux offres

Les salariés du Pôle emploi «sur les nerfs»

Les salariés du Pôle emploi «sur les nerfs»Djamel, cinq ans d’ancienneté dans une agence ex-assedic du 20e arrondissement, est le seul à avoir fait le déplacement jusqu’à Bastille pour participer à la manifestation parisienne des salariés du Pôle emploi, parmi la grosse quinzaine d’agents que compte son agence. Des chiffres en baisse par rapport aux premières mobilisations, le 1er décembre et le 5 janvier derniers, quand près de 60 % des personnels Assedic et 50 % des Ex-ANPE avaient cessé le travail.

Envoi par email
RSS