25 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

policier

Policiers, élus, magistrats : un rapport met en cause leur corruption

Policiers, élus, magistrats : un rapport met en cause leur corruption Des trafiquants de drogue contrôlent des cités entières grâce à des filières structurées. Les têtes de réseau étendent leur emprise jusque dans les rangs des élus, des policiers et des magistrats. Ils réussissent à corrompre des fonctionnaires à coups de milliers d’euros.

Un policier soupçonné d’avoir revendu des centaines de fichiers de police

Un policier soupçonné d’avoir revendu des centaines de fichiers de policeUn policier parisien, en poste au commissariat du 12ᵉ arrondissement de Paris, a été mis en examen et placé en détention provisoire au printemps, car il est soupçonné d’avoir consulté et revendu des centaines de fichiers de police, a appris vendredi 10 novembre franceinfo. Cette enquête avait débuté après un signalement réalisé sur la plateforme Pharos de la Direction nationale de la police judiciaire

Les organisations syndicales de policiers seront reçues par Gerald Darmanin jeudi soir

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin recevra jeudi 27 juillet les organisations syndicales de policiers, a appris franceinfo auprès de Beauvau, confirmant une information de BFMTV. Interrogé sur franceinfo, le secrétaire général de la CGT-Intérieur-Police a déclaré ce jeudi sur franceinfo ne pas comprendre « la position du gouvernement» à propos des déclarations du directeur général de la police nationale.

Le Conseil d’Etat refuse d’imposer des mesures d’identification des policiers

Le Conseil d'Etat refuse d'imposer des mesures d'identification des policiersLe Conseil d’État a refusé, mercredi 5 avril, d’imposer au ministère de l’Intérieur d’agir pour rendre effective l’obligation faite aux forces de l’ordre de porter leur matricule d’identification en intervention. À l’audience, lundi, les organisations requérantes, dont La Ligue des droits de l’homme, le Syndicat des avocats de France et le Syndicat de la magistrature

Une fresque d’Adama Traoré à Stains fait enrager des policiers

Freque Floyd et TraoréUn syndicat de police de Seine-Saint-Denis voit une provocation dans la mention “contre le racisme et les violences policières” qui apparaît sur la fresque. Une fresque à Stains inaugurée en présence du maire “contre le racisme et les violences policières”, représentant les visages d’Adama Traoré et de George Floyd, a suscité la colère d’un syndicat de police, qui appelle à manifester devant ce lundi 22 juin.

Un policier tue deux pompiers et retourne l’arme contre lui

Un policier tue deux pompiers et retourne l'arme contre luiL’un des deux pompiers aurait été l’amant de sa femme. Dans la nuit de samedi à dimanche, un policier de la Brigade anti-criminalité de Toulon (Var) a tué deux pompiers, dont l’un aurait été l’amant de sa femme, à Cogolin. Il a ensuite retourné son arme contre lui. Ce sont des témoins qui ont donné l’alerte, vers 2 heures du matin.

Méprise des policiers municipaux qui pensaient détruire du cannabis

Méprise des policiers municipaux qui pensaient détruire du cannabisMéprise des policiers municipaux qui pensaient détruire du cannabis. Alors qu’ils patrouillaient dans le quartier de Confluence à Lyon le 26 juin dernier, des policiers municipaux ont arraché ce qu’ils croyaient être des plants illégaux de cannabis. Des policiers municipaux en patrouille tombent sur ce qui ressemble à une plantation de cannabis le long du cours Charlemagne

Pour Jean-Marie Le Pen, l’hommage à Xavier Jugelé célébrait plus «l’homosexuel» que «le policier»

Pour Jean-Marie Le Pen, l’hommage à Xavier Jugelé célébrait plus «l’homosexuel» que «le policier». Dans son dernier journal de bord

Quinze ans de prison pour les tireurs de Villiers-le-Bel

Quinze ans de prison pour les tireurs de Villiers-le-BelLe verdict est tombé à 2 h 15 après six heures quinze de délibéré. L’émotion était palpable cette nuit dans la salle des pas perdus ainsi qu’à la sortie du palais de justice de Pontoise. Abou Kamara a été condamné à quinze ans de réclusion criminelle pour avoir tiré sur les policiers lors des émeutes des 25 et 26 novembre 2007, et son frère, Adama Kamara, à une peine de douze ans de réclusion criminelle.

Envoi par email
RSS