En Tunisie les jeunes médecins quittent leur pays par manque de reconnaissance

En Tunisie les jeunes médecins quittent leur pays par manque de reconnaissanceDe plus en plus de jeunes médecins diplômés quittent le pays pour la France, l’Allemagne ou les États du Golfe, où ils se voient proposer de meilleures conditions de travail. Dans un pays, en proie à une crise économique et à la corruption, les jeunes médecins tunisiens regrettent que leurs compétences ne soient pas reconnues à leur juste valeur, à une période où le besoin en personnel soignant est particulièrement important.

Lire la suite