Le variant anglais concerne « à peu près » un millier de personnes en France

Le variant anglais concerne Le variant anglais du coronavirus concerne « à peu près » un millier de personnes en France, « la question n’est pas de le bloquer mais de le ralentir » a déclaré le professeur Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique ce mercredi sur franceinfo. Le professeur préconise « des mesures de surveillance plus strictes » mais le conseil scientifique français juge pour l’instant qu’il n’est pas utile de fermer les écoles

Lire la suite