Des têtes nucléaires dans le ciel américain

Une manoeuvre de routine, puisqu’elle fait partie d’un programme de démantèlement de 400 de ces missiles.A l’atterrissage, les militaires américains ont la surprise de découvrir que les 6 ACM sont toujours armés.Ils transportent rien moins que des têtes nucléaires W80-1 qui contiennent chacune du plutonium permettant de déclencher des explosions de 5 à 150 kilotonnes (lire la notice des W80 sur le site de référence GlobalSecurity.org).

En comparaison, l’explosion de Hiroshima était d’une puissance d’environ 15 à 20 kilotonnes.

C’est le journal américain Military Times qui a découvert cette erreur monumentale, grâce aux témoignages de trois militaires américains qui ont tenu à conserver leur anonymat.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title