La France reste la première destination touristique au monde

Les touristes étrangers ont été un peu moins nombreux en 2008 : 79,3 millions, en baisse de 3%. La région Midi-Pyrénées et les campings tirent leur épingle du jeu.


La crise n’y change rien: la France reste la première destination touristique au monde, a-t-on appris lundi soir 6 avril.

A l’inverse, les touristes ont été plus nombreux en provenance des autres destinations lointaines, selon le gouvernement, qui présente, mardi au Sénat, une loi destinée à relancer le secteur, notamment par la création d’une cinquième étoile pour le secteur hôtelier.

Le secrétaire d’Etat Hervé Novelli explique la baisse de la fréquentation par une « baisse des transits », mais « on a conservé le même nombre de touristes qui ont séjourné en France », soit 68 millions.

Quant aux vacances des Français, elles profitent elles-aussi à l’hexagone: s’ils sont moins partis en vacances (-3,4% en 2008), les Français sont davantage restés en Métropole (+1,3%), au détriment de l’Outre Mer et de l’étranger.

La fréquentation hôtelière a globalement baissé de 0,6%.

Mais elle connu une forte progression en Midi-Pyrénées (+10,4%), grâce aux touristes étrangers (+23,8%), à la bonne saison d’hiver et à la venue du pape à Lourdes.

A eux seuls, les Néerlandais représentent 42% de la clientèle étrangère des campings, loin devant les Britanniques (19%). Source

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title