Christian Estrosi envisage de modifier l’application du droit du sol à Mayotte

Restreindre les conditions d’accès à la nationalité française dans les collectivités d’outre-mer, confrontées à une immigration clandestine importante.« Nous avons aujourd’hui à Mayotte 30 % de la population qui est en situation clandestine, irrégulière, et dans dix ans elle pourrait être majoritaire par rapport à la population franco-mahoraise [de Mayotte] », a-t-il souligné.

« Nous réfléchissons à tout cela pour le proposer au printemps dans une réforme spécifique qui pourrait intervenir », a-t-il ajouté.Dans l’entourage du secrétaire d’Etat, on affirme que ce projet serait lié aux prévisions d’immigration massive suite aux troubles aux Comores alors que le gouvernement fédéral des Comores a obtenu le soutien de l’Union africaine et de Paris pour une opération militaire contre les autorités « illégales » de l île autonome d’Anjouan, à 70 km de Mayotte.
Source complete
< - Il faut comme en Allemagne retablir le droit du sang et non perdurer avec la connerie du droit du sol ->

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title