La taille des ménages diminue

Hausse du nombre de familles monoparentales, érosion des familles nombreuses : l’Institut national d’études démographiques confirme des tendances à l’oeuvre depuis les années 1970.Lentement mais sûrement, la taille des ménages diminue en France.

Dans une étude publiée hier, l’Institut national d’études démographiques (Ined) ne peut que constater la lente érosion des familles nombreuses : un tiers des foyers seulement comptent aujourd’hui plus de deux personnes.

En cause : l’allongement de la durée de la vie, les séparations plus fréquentes, la hausse des familles monoparentales.

Le nombre de familles avec enfants de moins de 25 ans, en baisse entre 1990 et 1999, s’est, en revanche, stabilisé.

Parallèlement, le nombre des familles nombreuses continue de décroître : «Une famille sur cinq, soit 1,7 million, comprend au moins trois enfants de moins de 25 ans», contre 1,9 million en 1999 note l’Insee.

En revanche, les familles monoparentales ont augmenté : 2,1 millions de ménages sont concernés, soit 10 % de plus qu’en 1999.

Dans 1,7 million d’entre elles vivent des enfants de moins de 25 ans, moitié plus qu’en 1990, résume l’Institut.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title