25 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

GENERAL MOTORS APPELLE À L’AIDE L’ETAT AMÉRICAIN POUR ÉVITER LA FAILLITE

GENERAL MOTORS APPELLE À L'AIDE L'ETAT AMÉRICAIN POUR ÉVITER LA FAILLITE“Les liquidités estimées pour le reste de 2008 approcheront le minimum requis pour faire fonctionner l’entreprise.Pour les deux premiers trimestres de 2009, même avec les mesures (de restructuration) prévues, les liquidités tomberont largement au-dessous de ce niveau”, a indiqué GM. En réalité, le premier constructeur américain brûle plus de 1 milliard de dollars de liquidités chaque mois.

Le futur président américain, Barack Obama, conscient de l’urgence de la situation a annoncé, vendredi, lors de sa première conférence de presse à Chicago : “J’ai décidé que l’équipe de transition va devoir travailler sur de nouvelles mesures pour aider l’industrie automobile à s’adapter” à la chute de la demande.

En mettant la main sur Chrysler, il pouvait récupérer 11 milliards de liquidités, mais aussi une avalanche d’autres problèmes liés au rapprochement de deux constructeurs mal en point.

Malgré cette situation dramatique, Rick Wagoner, le PDG de GM, a assuré qu’il excluait la perspective d’une faillite, sur le ton de la méthode Coué.

Les pertes cumulées s’élèvent à plus de 70 milliards de dollars.

Sur le troisième trimestre, il a annoncé une perte de près de 3 milliards de dollars, et ses liquidités fondent aussi. Le constructeur américain envisage lui aussi de céder des actifs non stratégiques et de réduire ses effectifs de 10 %.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS