l’écurie Renault accusée d’espionnage sur McLaren

Une nouvelle affaire d’espionnage ébranle la Formule un avec l’annonce de poursuites contre l’écurie Renault accusée de détention d’informations confidentielles sur sa rivale McLaren.La Fédération Internationale Automobile (FIA) a annoncé jeudi que des représentants de l’écurie française avaient été convoqués devant le Conseil mondial du sport automobile le 6 décembre à Monaco.

La possibilité que Renault ait obtenu des informations confidentielles sur McLaren a été évoquée pour la première fois au mois de septembre, à Paris, peu après une audience sur l’affaire Ferrari-McLaren.

Le président de la FIA avait ajouté qu’avec l’accord de Renault McLaren avait chargé des experts d’aller examiner le système informatique de l’écurie française.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title