Renault se renforce en Russie

n’entrant dans le capital du constructeur russe Avtovaz à hauteur de 25%, Renault poursuit son expansion sur les marchés émergents avec pour ambition de moderniser les usines du vieux géant russe mais aussi d’y produire à terme des Renault et des Nissan sur un marché en très rapide expansion.Le groupe automobile français a signé samedi à Togliatti en Russie un protocole d’accord avec Avtovaz, faisant de Renault un « partenaire stratégique » du constructeur des célèbres Lada – dont le 4×4 Niva – jadis fierté de l’industrie automobile soviétique.

Actuellement, la part de marché cumulée de Renault, Nissan et Lada en Russie représente « presque 40% », selon Renault.

Aujourd’hui, cette marque est dédaignée par un nombre grandissant de jeunes automobilistes russes et même ceux qui appréciaient la Lada pour sa résistance aux hivers rigoureux, la délaissent pour des voitures étrangères toujours plus nombreuses et aux prix abordables.

La capacité de production des usines d’Avtovaz situées à Togliatti sur les bords de la Volga, dans le sud de la Russie, devrait être augmentée pour atteindre 1,5 million de véhicules par an, contre 700.000 actuellement.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title