Près de 4 Français sur 10 renoncent encore à sa santé

santéPrès de 4 Français sur 10 renoncent encore à se soigner. Les réformes gouvernementales de généralisation de la complémentaire santé ou de multiplication des contrats responsables n’ont eu aucun effet sur les Français dont la part de ceux qui n’ont pas de mutuelle a encore augmenté.

Deux études publiées coup sur coup, la première lundi par la mutuelle Mercer (1,3 million d’assurés et 2000 entreprises adhérentes) et la seconde mardi par la fédération nationale indépendante des mutuelles (Fnim), soulignent les limites des réformes mises en place par le gouvernement, tant pour généraliser les complémentaires santé que pour inciter à limiter les dépassements d’honoraires.


Afin de lutter contre les dépassements d’honoraires, les contrats «responsables» interdisent aux mutuelles de rembourser leurs adhérents comme elles le souhaitent, et notamment à 100%, les médecins, spécialistes, opticiens…

«En raison d’un principe d’égalitarisme excessif, on a nivelé vers le bas le panier de soins et ouvert la porte à des surcomplémentaires fort coûteuses car non financées par l’employeur», indique Vincent Harel, directeur adjoint santé et prévoyance chez Mercer.

2 Français sur 3 ne savent pas que les mutuelles ne peuvent pas rembourser les dépassements si le médecin n’a pas signé un contrat d’accès aux soins.

Selon l’étude de la Fnim, 56% des sondés ne connaissent pas l’existence des «contrats d’accès aux soins» entre la Sécurité sociale et les médecins, qui encadrent les dépassements d’honoraires.




   

Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire