Votre actualité au quotidien
Merci de cliquez sur nos bannières publicitaires

Coupe Davis : face à la Serbie de Djokovic, les Bleus condamnés à l’exploit

Tennis
21/11/2019 – Leur victoire poussive contre le Japon oblige les Français à battre les Serbes s’ils veulent rallier les quarts de finale de la compétition.
Continuer la lecture

Enquête de la FIA : des éléments du système d’essence de Ferrari saisis

Ferrari
21/11/2019 – Lors du GP du Brésil, la FIA a confisqué une partie du système d’essence d’une des monoplaces de Ferrari.
Continuer la lecture

Salaires des elus !

Salaires des élus !


La différence entre les revenus des élus français et les grands patrons? C’est le montant. Nos élus ne gagnent pas des sommes mirobolantes, comme le révèle le classement élaboré par Capital.

Même si Nicolas Sarkozy s’est augmenté son salaire dès son arrivée à L’Elysée, son revenu atteint 22.249 euros bruts par mois. Le Premier ministre le talonne avec 21.026 euros. Pour les ministres, pas de disputes, tous touchent 14.017 euros. Nous sommes loin des millions perçus par les grands patrons d’entreprises.

Les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale doivent se satisfaire de 14.185 euros pour le premier et 17.100 pour le second.

Les députés et les sénateurs perçoivent 7.008 et un maire d’une ville de moins de 3.500 habitants 1.613 brut. Donc pour arrondir leur fin de mois, les élus essaient de multiplier les mandats. Comme le souligne Capital, plus de 8 députés sur 10, tentent de jouer sur ce levier pour gonfler leur brut. Ainsi, Bernard Accoyer est président (UMP) de l’Assemblée nationale, maire d’Annecy-le-Vieux et vice président de la communauté d’Annecy. Grâce à ce cumul des mandats, son salaire brut par mois atteint ainsi 19.577 euros. Il ne fait pas figure d’exception. Nathalie Kosciusko-Morizet cumule la fonction de secrétaire d’Etat à la Prospective, avec les fonctions de maire de Longjumeau, de vice-président de la communauté d’agglomération et de conseillère régionale d’Ile-de-France. Un cumul qui lui permet de gagner 19.807 euros bruts par mois.

Pour éviter les abus, la loi interdit aux parlementaires de gagner plus de 9.730 euros. « Mais comme elle permet de reverser ce qui dépasse aux élus de leur choix, même si c’est leur épouse, l’argent n’est pas perdu pour tout le monde », note le magazine économique.

Et ces plafonds ne tiennent pas compte de divers avantages en nature, comme le logement de fonction. Les présidents d’Assemblée et les questeurs bénéficient toujours de ce privilège. Ainsi, pour le premier questeur du Sénat, un hôtel particulier parisien de 450 mètres avec 900 mètres carrés de jardin et 5 domestiques est mis à sa disposition. Des avantages qui font grincer les dents de la population.

Logés gratuitement pour certains, nos élus peuvent aussi se nourrir pour pas cher. A l’Assemblée nationale, les députés ont à leur disposition trois restaurants au Palais Bourbon, en plus de la buvette et du self des employés. Le restaurant du 8ème étage propose un menu complet pour 13,50 euros, et Le Petit Hôtel, plus chic, un menu à 17 euros.

Etre élu, c’est aussi l’obligation de soigner son style vestimentaire. Pas de panique, là encore, une indemnité représentative de frais de mandat a été prévue. Les députés disposent d’une enveloppe de 5.837 euros net et les sénateurs de 6.160 euros, non soumise à l’impôt.

Pour se déplacer, là encore, des voitures sont mises à leur disposition, une quarantaine de berlines de luxe rien que pour l’Assemblée. Et tous les anciens présidents de l’Assemblée bénéficient à vie d’une berline avec chauffeur.

Une vie qui pourrait faire rêver.

Anne-Sophie galliano

Source


Heure en France :


EDITO

Le congrès des maire de france

Macron est devenu moins arrogeant pas opportunisme. Macron a snober les syndicats, les associations, le parlement, etc pensant idiotement pouvoir tout faire seul. De plus ces petites phrases assassines sur le peuple a mis le feu au poudre et a donner les gilets jaunes. Le modele Macron du "nouveau monde" est déjà révolu et il faut que "l'ancien monde" revienne.
Consulter les archives édito


Réforme des retraites : le gouvernement prêt à utiliser « la clause de grand-père » ?

Retraite

17/10/2019 – Le gouvernement est prêt à reculer sur la réforme des retraites. C’est ce qu’indique un document fourni aux syndicats qui évoque deux pistes : renvoyer à plus tard la réforme ou la mettre en place pour les jeunes seulement.
Continuer la lecture


Pour Emmanuel Macron, l’Otan est en état de «mort cérébrale»

OTAN

07/11/2019 – Dans un entretien à The Economist, le président revient sur le contexte de tension avec la Turquie et les États-Unis et souhaite clarifier les objectifs stratégiques de l’alliance.
Continuer la lecture

10 000 chômeurs de plus : Muriel Pénicaud appelle les employeurs à «ouvrir leurs chakras»

Navire usine

15/11/2019 – A 8,6% contre 8,5% au trimestre précédent, la progression du taux de chômage relèverait de l’«arrondi» selon l’Insee et contredirait d’autres indicateurs de l’emploi plutôt positifs. C’est malgré tout un mauvais signal pour le gouvernement.
Continuer la lecture


Savez-​​vous reconnaître les signes d’un AVC?

AVC symptômes

26/09/2019 – Nombre de victimes d’AVC arrivent trop tard à l’hôpital, le plus souvent parce que les témoins ne connaissent pas les signaux d’alarme. À l’occasion de la Journée mondiale de l’AVC, le 29 octobre, les professionnels de santé rappellent quels sont les symptômes.
Continuer la lecture