Votre actualité au quotidien

NEYMAR OU MBAPPÉ ? LES SOCIOS DU REAL ONT FAIT LEUR CHOIX

Depuis le retour de Zinedine Zidane au club du Real Madrid, l’espoir semble renaître.
Continuer la lecture

Qualifications Euro 2020 : cinq choses à savoir sur la Moldavie avant le match contre la France

L’équipe de France affronte pour la première fois de son histoire la Moldavie, ce vendredi (20h45), dans le cadre des qualifications pour l’Euro 2020.
Continuer la lecture

Salaires des elus !

Salaires des élus !


La différence entre les revenus des élus français et les grands patrons? C’est le montant. Nos élus ne gagnent pas des sommes mirobolantes, comme le révèle le classement élaboré par Capital.

Même si Nicolas Sarkozy s’est augmenté son salaire dès son arrivée à L’Elysée, son revenu atteint 22.249 euros bruts par mois. Le Premier ministre le talonne avec 21.026 euros. Pour les ministres, pas de disputes, tous touchent 14.017 euros. Nous sommes loin des millions perçus par les grands patrons d’entreprises.

Les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale doivent se satisfaire de 14.185 euros pour le premier et 17.100 pour le second.

Les députés et les sénateurs perçoivent 7.008 et un maire d’une ville de moins de 3.500 habitants 1.613 brut. Donc pour arrondir leur fin de mois, les élus essaient de multiplier les mandats. Comme le souligne Capital, plus de 8 députés sur 10, tentent de jouer sur ce levier pour gonfler leur brut. Ainsi, Bernard Accoyer est président (UMP) de l’Assemblée nationale, maire d’Annecy-le-Vieux et vice président de la communauté d’Annecy. Grâce à ce cumul des mandats, son salaire brut par mois atteint ainsi 19.577 euros. Il ne fait pas figure d’exception. Nathalie Kosciusko-Morizet cumule la fonction de secrétaire d’Etat à la Prospective, avec les fonctions de maire de Longjumeau, de vice-président de la communauté d’agglomération et de conseillère régionale d’Ile-de-France. Un cumul qui lui permet de gagner 19.807 euros bruts par mois.

Pour éviter les abus, la loi interdit aux parlementaires de gagner plus de 9.730 euros. « Mais comme elle permet de reverser ce qui dépasse aux élus de leur choix, même si c’est leur épouse, l’argent n’est pas perdu pour tout le monde », note le magazine économique.

Et ces plafonds ne tiennent pas compte de divers avantages en nature, comme le logement de fonction. Les présidents d’Assemblée et les questeurs bénéficient toujours de ce privilège. Ainsi, pour le premier questeur du Sénat, un hôtel particulier parisien de 450 mètres avec 900 mètres carrés de jardin et 5 domestiques est mis à sa disposition. Des avantages qui font grincer les dents de la population.

Logés gratuitement pour certains, nos élus peuvent aussi se nourrir pour pas cher. A l’Assemblée nationale, les députés ont à leur disposition trois restaurants au Palais Bourbon, en plus de la buvette et du self des employés. Le restaurant du 8ème étage propose un menu complet pour 13,50 euros, et Le Petit Hôtel, plus chic, un menu à 17 euros.

Etre élu, c’est aussi l’obligation de soigner son style vestimentaire. Pas de panique, là encore, une indemnité représentative de frais de mandat a été prévue. Les députés disposent d’une enveloppe de 5.837 euros net et les sénateurs de 6.160 euros, non soumise à l’impôt.

Pour se déplacer, là encore, des voitures sont mises à leur disposition, une quarantaine de berlines de luxe rien que pour l’Assemblée. Et tous les anciens présidents de l’Assemblée bénéficient à vie d’une berline avec chauffeur.

Une vie qui pourrait faire rêver.

Anne-Sophie galliano

Source


Heure à Paris :


Hallucinant – Voici le compteur de la surpopulation mondial :

EDITO


Consulter les archives édito

Tabac, permis, salaires… Tout ce qui change ce 1er mars

01/03/2019 – C’est devenu un rituel, le prix du tabac augmente encore ce vendredi 1er mars. Objectif affiché par le gouvernement, empêcher les jeunes de commencer à fumer et inciter les fumeurs à arrêter.
Continuer la lecture

52% des Français estiment que les « gilets jaunes » doivent cesser leur mouvement

18/02/2019 – Une majorité de Français (52%, +15) estime que les « gilets jaunes » « doivent maintenant cesser leur mouvement et leurs actions (manifestations, blocages etc.) », selon un sondage Ifop pour le JDD publié dimanche.
Continuer la lecture


Privatisation d’Aéroports de Paris : le gouvernement obtient l’accord des députés

15/03/2019 -Quarante-deux voix pour, 17 contre. Après environ neuf heures de débats, les députés ont adopté, jeudi 13 mars dans la soirée, l’article 49 du projet de loi Pacte qui prévoit de supprimer l’obligation pour l’Etat de détenir la majorité du capital d’ADP.
Continuer la lecture