Attentat contre des policiers à Paris sur les Champs-Elysées

Attentat contre des policiers à Paris sur les Champs-ElyséesAttentat contre des policiers à Paris sur les Champs-Elysées. Des policiers ont été visés par des tirs, jeudi 20 avril, sur l’avenue qui relie la place de la Concorde à l’Arc de Triomphe. Une voiture, qui circulait à vive allure sur les Champs-Elysées, dans le 8e arrondissement de Paris, s’est arrêtée à hauteur d’un car de police, stationné devant le numéro 102 de l’avenue, au niveau du magasin Marks & Spencer.

Nabil, témoin de la scène, raconte avoir vu un homme se présenter dans le car, puis tirer avant la riposte des policiers. Une heure après la fusillade, la section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie.


Le quartier a été bouclé et d’importantes forces de police – dont certains agents cagoulés – ont été déployées pour sécuriser la zone. Des rumeurs ont annoncé d’autres tirs, mais il s’agissait d’une fausse alerte, a confié un policier à franceinfo, ce qu’a ensuite confirmé le ministère de l’Intérieur.

Selon le ministère de l’Intérieur, un policier a été tué, un autre a été grièvement blessé et un autre légèrement. Contrairement à ce qui avait été annoncé par plusieurs médias, il n’y a pas de deuxième policier tué.

Une touriste « qui passait par là » a également « été légèrement touchée » par des éclats, précise le procureur de la République de Paris, François Molins.

Une heure après, le groupe Etat islamique a revendiqué l’attentat.
  




   

Vous pourriez aussi aimer

Laisser votre commentaire

Sortir
Masquer