Votre actualité au quotidien

Marion Rousse, consultante sur le Tour de France : « Je sais ce que c’est de se faire mal sur un vélo »

TOUR DE FRANCE
19/07/2019 – Championne de France sur route en 2012, Marion Rousse s’est rapidement consacrée à sa reconversion de consultante, à seulement 24 ans en 2015.
Continuer la lecture

Tour de France : découvrez le profil de la 13ème étape contre-la-montre autour de Pau

Tour de France
19/07/2019 – La 13ème étape sera le seul contre-la-montre individuel du Tour de France 2019, organisé au sud de Pau, sur une boucle distante de 27,2 kilomètres.
Continuer la lecture

Les colons martiens ne pourront plus se reproduire

Les colons martiens ne pourront plus se reproduire Les colons martiens ne pourront plus se reproduire . Un séjour prolongé sur Mars ne serait pas sans risques pour les astronautes. Il entraînerait notamment une mutation rapide de nos gènes, selon le biologiste américain Scott Solomon. À tel point qu’au bout de quelques générations, les colons martiens ne pourraient même plus se reproduire avec des terriens…

Un séjour prolongé sur Mars ne serait pas sans risques pour les astronautes. Mais quelle que soit l’identité des premiers humains qui fouleront le sol de Mars, ils devront se préparer – eux et surtout leurs descendants sur place – à vivre ce que Scott Solomon, professeur de biologie évolutive à l’Université Rice de Houston, appelle « un rollercoaster de l’évolution ».

Selon le biologiste, la réponse de l’évolution ne se fera pas attendre : « Les radiations sur Mars sont extraordinairement élevées, sans aucune sorte de magnétosphère pour protéger les humains. »

Assez tôt, sur Mars, des personnes aux os plus denses verront le jour pour contrebalancer les effets de la faible gravité, imagine Scott Solomon.

« Pourquoi attendre que ces mutations se produisent, si on peut simplement s’en occuper nous-mêmes ? Scott Solomon suggère ainsi de modifier l’ADN des futurs colons afin de créer des générations de spationautes plus adaptés à la vie dans un environnement martien hostile.

Pour contrecarrer l’absence de germes sur Mars, Scott Solomon propose également de faire du vaisseau à destination de Mars une gigantesque zone de quarantaine pour garantir aux habitants les conditions de vie les plus saines possible.

Mais pour le biologiste, la réussite potentielle d’une mission humaine à destination de Mars dépend d’abord et avant tout de la diversité des individus mobilisés : « Si je concevais une colonie humaine sur Mars, je voudrais une population composée de centaines de milliers de personnes, avec des représentants de toutes les populations humaines ici sur Terre.

A lire également : Il faut en moyenne 180 ans pour se lever socialement en France




Heure en France :



Hallucinant-Voici le compteur de la surpopulation mondial :
EDITO


18/07/2019 : Réforme des retraites Le but avéré est de faire baisser les pensions de retraites ni plus ni moins comme le fut déjà le cas lors du passage des 10 meilleurs au 25 meilleurs années. A ne pas en douter la nouvelle mouture sera encore pire que les précédentes.Mais encore une fois le Français de base va encore encaisser sans broncher et après il sera trop tard.

Consulter les archives édito



Washington lance une enquête sur la «taxe Gafa» française et pourrait riposter

Bruno Le Maire, Steve Mnuchin

11/07/2019 – COMMERCE : Le projet de loi français, qui devrait officiellement être adopté ce jeudi, passe mal aux États-Unis
Continuer la lecture

La France aurait gagné 14 milliards d’euros grâce à l’Autorité de la concurrence

Isabelle de Silva

11/07/2019 – L’Autorité de la concurrence a pour la première fois engagé « un travail d’évaluation » de son impact sur l’économie française.
Continuer la lecture


Un couple risque jusqu’à 750 € d’amende pour un autocollant sur sa plaque d’immatriculation

plaque d'immatriculation

08/06/2019 – Un couple originaire de Toulon a reçu, en juin 2018, une amende de 90 € pour avoir posé un autocollant sur sa plaque d’immatriculation au niveau du numéro de département.
Continuer la lecture