Votre actualité au quotidien

Bigorexie : quand la pratique du sport tourne à l’obsession

Bigorexie
18/10/2019 – Pratiquer une activité physique, c’est bon pour la santé. On dit même souvent que le sport est un excellent antidépresseur. Mais…
Continuer la lecture

Grand Prix du Japon Motegi MotoGP FP2

Grand prix moto
18/10/2019 – Les Yamaha ont réalisé un triplé ce matin, mais Marc Márquez n’était pas loin. Bien que déjà titré, l’octuple Champion du monde ne compte pas relâcher ses efforts et le prouve…
Continuer la lecture

Les colons martiens ne pourront plus se reproduire

Les colons martiens ne pourront plus se reproduire Les colons martiens ne pourront plus se reproduire . Un séjour prolongé sur Mars ne serait pas sans risques pour les astronautes. Il entraînerait notamment une mutation rapide de nos gènes, selon le biologiste américain Scott Solomon. À tel point qu’au bout de quelques générations, les colons martiens ne pourraient même plus se reproduire avec des terriens…

Un séjour prolongé sur Mars ne serait pas sans risques pour les astronautes. Mais quelle que soit l’identité des premiers humains qui fouleront le sol de Mars, ils devront se préparer – eux et surtout leurs descendants sur place – à vivre ce que Scott Solomon, professeur de biologie évolutive à l’Université Rice de Houston, appelle « un rollercoaster de l’évolution ».

Selon le biologiste, la réponse de l’évolution ne se fera pas attendre : « Les radiations sur Mars sont extraordinairement élevées, sans aucune sorte de magnétosphère pour protéger les humains. »

Assez tôt, sur Mars, des personnes aux os plus denses verront le jour pour contrebalancer les effets de la faible gravité, imagine Scott Solomon.

« Pourquoi attendre que ces mutations se produisent, si on peut simplement s’en occuper nous-mêmes ? Scott Solomon suggère ainsi de modifier l’ADN des futurs colons afin de créer des générations de spationautes plus adaptés à la vie dans un environnement martien hostile.

Pour contrecarrer l’absence de germes sur Mars, Scott Solomon propose également de faire du vaisseau à destination de Mars une gigantesque zone de quarantaine pour garantir aux habitants les conditions de vie les plus saines possible.

Mais pour le biologiste, la réussite potentielle d’une mission humaine à destination de Mars dépend d’abord et avant tout de la diversité des individus mobilisés : « Si je concevais une colonie humaine sur Mars, je voudrais une population composée de centaines de milliers de personnes, avec des représentants de toutes les populations humaines ici sur Terre.

A lire également : Il faut en moyenne 180 ans pour se lever socialement en France




Heure en France :


EDITO


Consulter les archives édito


Réforme des retraites : le gouvernement prêt à utiliser « la clause de grand-père » ?

Retraite

17/10/2019 – Le gouvernement est prêt à reculer sur la réforme des retraites. C’est ce qu’indique un document fourni aux syndicats qui évoque deux pistes : renvoyer à plus tard la réforme ou la mettre en place pour les jeunes seulement.
Continuer la lecture


«On ne se taira plus» : en Corse, ils se lèvent contre la mafia

Mafia Corse

30/09/2019 – Après un nouvel assassinat sur l’île, plusieurs initiatives ont été lancées pour sensibiliser la société civile face à l’emprise de la mafia. Et à ne plus garder le silence. Il serait bien temps.
Continuer la lecture

Tarifs du gaz, épargne, retraite… Tout ce qui change dès ce mardi 1er octobre

Tarifs du gaz

01/10/2019 – Des tarifs réglementés du gaz aux nouveaux produits d’épargne-retraite en passant par l’allocation pour les adultes handicapés, voici tout ce qu’il faut sur les changements au 1er octobre ayant un impact sur le porte-monnaie des Français.
Continuer la lecture


« Cette décision reconnaît des années de militantisme » : décrocher un portrait de Macron jugé « légitime »

Militantisme

16/09/2019 – Le droit de décrocher le portrait du président de la République, afin d’avoir son oreille. Tel est en substance le sens qu’a voulu donner le juge Marc-Emmanuel Gounot, dans la surprenante décision rendue lundi 16 septembre, au tribunal de Lyon.
Continuer la lecture