Sécurité : le retour de la police de proximité

Sécurité : le retour de la police de proximitéSécurité : le retour de la police de proximité. Et comme attendu, Emmanuel Macron a annoncé hier son souhait de mettre en place une police de sécurité quotidienne (PSQ), à l’occasion d’un grand discours à l’Élysée devant 500 acteurs de la police nationale et de la gendarmerie.

«C’est au contraire exercer votre métier de policier qui représente une autorité qui conforte et qui rassure mais qui rappelle aussi les règles de vie en société chaque fois que nécessaire», poursuivi le Président, convaincu que «l’insécurité ne sera pas bien combattue si les forces de sécurité ne sont pas bien intégrées aux populations.»

Renouer le lien de confiance entre la police et la population et avoir une meilleure connaissance du terrain : tels seront deux des objectifs de cette police dont les contours restent toutefois à préciser d’ici sa mise en œuvre en 2018.

La PSQ «vise à replacer le service du citoyen au cœur du métier de gendarme et de policier, notamment pour «lutter contre les délits, les nuisances, les incivilités ressenties au quotidien», a assuré Emmanuel Macron, indiquant que la mise en œuvre de la PSQ serait menée «concomitamment avec celle de la procédure pénale» avec «la forfaitisation de certains délits».





Vous pourriez aussi aimer

Laisser votre commentaire

Sortir
Masquer