Votre actualité au quotidien

Conway sceptique face à la malchance, Toyota admet une erreur

Toyota admet une erreur
15/06/2019 – Les mines étaient sombres sur la deuxième marche du podium des 24 Heures du Mans, après une défaite concédée tardivement
Continuer la lecture

« On a toujours un problème à ce poste » : les gardiennes de but sont-elles vraiment les maillons faibles du foot féminin ?

les gardiennes de but
17/06/2019 – Le niveau du foot féminin a énormément progressé ces dernières années.
Continuer la lecture

Les accusations contre Alexis Kohler pourraient avoir un impact plus grave

Les accusations contre Alexis Kohler pourraient avoir un impact plus graveL’association Anticor a déposé mercredi 8 août une plainte pour « prise illégale d’intérêt » contre le secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler, dont Mediapart a révélé deux jours auparavant qu’il avait approuvé, comme haut-fonctionnaire, des contrats concernant l’armateur MSC, fondé et dirigé par des cousins de sa mère.

Mais selon plusieurs spécialistes, si de nouvelles révélations concernant le secrétaire général de l’Elysée continuent de sortir dans la presse, l’affaire Alexis Kohler pourrait avoir un impact plus grave que celle qui porte le nom de l’ancien collaborateur et garde du corps d’Emmanuel Macron.

« A mon sens, si les faits sont avérés pour Alexis Kohler, je pense que sur le plan politique, l’affaire est plus grave que celle d’Alexandre Benalla », estime l’historien Jean Garrigues auprès de Franceinfo.

Anticor et ces responsables politiques reprochent à Alexis Kohler d’avoir approuvé en 2010 et 2011 des contrats entre l’armateur MSC, fondé et dirigé par des cousins de sa mère, et le port du Havre, dont il était alors membre du conseil de surveillance, selon des documents révélés par Médiapart.

Le site d’informations avait déjà accusé le numéro 2 de l’Elysée de conflit d’intérêts au motif qu’il avait siégé à partir de 2010 au conseil d’administration de STX France -les chantiers navals de Saint-Nazaire-, dont MSC était le principal client, et qu’il avait rejoint l’armateur quelques années après.

Marianne croit d’ailleurs savoir que pour cette deuxième demande, fructueuse cette fois-ci (sachant que sa première lui étant refusé), Alexis Kohler a pu bénéficier du soutien d’Emmanuel Macron alors ministre de l’Economie, qui se serait alors « porté garant de l’intégrité de l’énarque. »

Lors de deux réunions, en septembre 2010 et 2011, il a pris la parole et voté en faveur de contrats à venir entre le port du Havre et Terminal Normandie MSC, filiale française de l’armateur et acteur majeur de l’extension du port alors en cours.

Membre actif de la campagne présidentielle pour le candidat Macron, Alexis Kohler avait rejoint l’Elysée en mai 2017 après moins de neuf mois passés chez MSC.

A lire également : Conflit d’intérêts : Alexis Kohler visé par de nouvelles accusations




Heure à Paris :



Hallucinant-Voici le compteur de la surpopulation mondial :
EDITO


13/06/2019 : Privatisation ADP Le site mis a la disposition pour voter contre la privatisation des Aéroport de Paris n'est pas fonctionnel ! ! Il ne reconnait pas l'endroit ou vous votez c'est un comble ! c'est a ce demander si cela n'est pas fait exprès car cela contrary le gouvernement Macron. Espérons que les parti politique qui ont souhaiter cela se saisisse de cette nouvelle affaire car ADP gagne de l'argent et beaucoup d'argent mais lorsqu'une société gagne de l'argent la droite privatise comme ce fû le cas avec les autoroutes et ont en voie le résultat pour les utilisateurs

Consulter les archives édito



« Il doit rassembler la gauche » : Glucksmann se range derrière le leadership de Jadot

Raphaël Glucksmann

10/06/2019 – Arrivé en sixième position aux élections européennes, Raphaël Glucksmann entend aider à l’union d’une gauche divisée. Sur le plateau de France 3, l’eurodéputé PS-Place Publique se dit prêt à suivre Yannick Jadot et tend la main à Jean-Luc Mélenchon.
Continuer la lecture

Les inégalités sociales se creusent en Ile-de-France

inégalités sociales

03/06/2019 – 19 % de la population française y vit, 30 % du PIB y est produit mais les écarts entre riches et pauvres sont de plus en plus importants en région parisienne. Une étude publiée ce lundi révèle les dessous de cette évolution depuis le début des années 2000.
Continuer la lecture


Un couple risque jusqu’à 750 € d’amende pour un autocollant sur sa plaque d’immatriculation

plaque d'immatriculation

08/06/2019 – Un couple originaire de Toulon a reçu, en juin 2018, une amende de 90 € pour avoir posé un autocollant sur sa plaque d’immatriculation au niveau du numéro de département.
Continuer la lecture