Taser: Amnesty International poursuivi

Depuis janvier 2004, la société SMP Technologies équipe l’armée, la police nationale et la gendarmerie françaises du Taser X-26.Le 10 mai 2007, la section française d’Amnesty International publiait un communiqué de presse faisant état d’une mise en vente d’un Taser sur le site d’enchères eBay.

Dans son communiqué, l’organisation précisait qu’à ce jour, 220 personnes étaient mortes aux Etats-Unis après avoir été touchées par cette arme incapacitante.
Source complete

Amnesty International s’était alors engagée à « publier dans les plus brefs délais un démenti ».

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title