Nouvelle hausse de l’électricité de 3,5% prévu pour le 1er janvier 2020

RDFVous espériez un gel de la hausse des tarifs de l’électricité après une augmentation de 7,13 % en 2019 ? Vous risquez d’être déçu.

En accordant à EDF le droit de vendre son électricité plus cher aux fournisseurs alternatifs, l’Union européenne pourrait être à l’origine d’une nouvelle flambée de la facture estimée par nos confrères du Parisien à +3,5 %.

Comme on peut s’y attendre, les fournisseurs alternatifs (Butagaz, Cdiscount Energie, Direct Energie ou Engie) vont répercuter cette hausse sur la facture de leurs clients, à leur huit millions d’utilisateurs.

Mais comme les tarifs régulés d’EDF sont alignés sur ceux de ses concurrents, ses 25 millions d’abonnés seront mécaniquement impactés par cette hausse qui, si elle se confirme, fera suite à deux précédentes augmentations, en juin et août derniers.

Pour éviter cette mécanique infernale qui finit toujours par sanctionner le consommateur, le gouvernement avait envisagé de permettre aux concurrents de l’opérateur historique d’acheter davantage d’électricité issue de la filière nucléaire.

Lire aussi : Selon l’Insée le pouvoir d’achat en forte hausse en 2019




Vous pourriez aussi aimer

Laisser votre commentaire

Sortir
Masquer