Londres clôt la question d’une prolongation du divorce sur le Brexit

BrexitLe sujet est clos : le Royaume-Uni a « formellement » signifié à l’Union européenne vendredi son refus de prolonger au-delà de la fin de l’année la période de transition post-Brexit, renforçant les craintes d’une rupture douloureuse dans leurs échanges. (…) Nous quittons la période de transition le 31 décembre » a affirmé le ministre britannique en charge du Brexit Michael Gove ce vendredi.

Et notre annonce aujourd’hui permet aux entreprises de se préparer de manière appropriée et flexible pour notre départ de l’Union européenne alors que nous reprenons le contrôle ».

Comme le gouvernement britannique le martèle depuis des mois, il ne compte pas demander de prolongation de la période de transition au delà du 31 décembre, comme il peut le faire en théorie jusqu’à fin juin.

« Les Britanniques veulent profiter de tous les avantages, même s’ils ne sont plus membres de l’Union européenne et sans condition » critique Kati Piri, membre néerlandaise du parlement européen. « Nous sommes déjà à mi-chemin de la période de transition et, malheureusement, nous avons eu quatre cycles de négociations et nous sommes en fait dans un immobilité complète » déplore-t-elle.

Pour ne pas pénaliser les entreprises déjà victimes des effets économiques de la pandémie de nouveau coronavirus, le gouvernement britannique a annoncé vendredi que les contrôles douaniers des biens importés de l’UE ne seraient pas introduits brutalement mais par étapes sur les six premiers mois de 2021.

Selon le Financial Times, un « régime provisoire plus léger » est prévu pour les biens importés de l’UE dans les ports d’entrée comme Douvres (sud), qu’il y ait ou non un accord conclu avec l’Union européenne.

Malgré ces assurances, les chefs des gouvernements écossais et gallois (Pays de Galles) ont écrit une lettre commune à Boris Johnson vendredi pour le prier de demander à l’UE une prolongation de la période de transition, afin de soutenir les entreprises.




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire