« Une force dirigée par les États-Unis pourrait intervenir en Ukraine »

« Une force dirigée par les États-Unis pourrait intervenir en Ukraine »

La Russie se trouve dans une situation extrêmement difficile, car l’Ukraine dispose désormais sur son sol d’une armée plus importante et plus performante que celle de la Russie – et il ne semble pas que Vladimir Poutine puisse renverser cette situation.

L’Ukraine a fait un bien meilleur travail que la Russie en matière de recrutement, de formation, d’équipement , d’organisation et d’emploi de soldats et d’unités supplémentaires, et je ne vois aucune option réaliste que Vladimir Poutine pourrait mettre en oeuvre pour changer cette situation.

La mobilisation partielle de la Russie a été désorganisée et source de divisions. Au-delà, les efforts de la Russie pour «punir» l’Ukraine à la suite de l’explosion du pont de Crimée par des attaques de missiles, de roquettes, de bombes et d’essaims de drones ont renforcé la détermination ukrainienne au lieu de l’affaiblir.

David Petraeus (ex-CIA) ne vois pas comment l’imposition de la loi martiale dans les territoires occupés par la Russie en Ukraine fera une différence substantielle. Je soupçonne que la loi martiale ne sera pas plus significative que l’annexion par la Russie des quatre provinces ukrainiennes largement occupées par les forces russes, dont certaines parties ont déjà été libérées par les forces ukrainiennes et d’autres subissent une pression énorme de la part des unités ukrainiennes.

À CONSULTER AUSSI >> La puberté précoce pourrait-être associée à l’exposition à la lumière bleue

Si Poutine prenait l’extrêmement mauvaise décision d’utiliser une arme nucléaire tactique en Ukraine. Une telle action aurait pour conséquence, pour Poutine et la Russie, de se retrouver dans un trou plus profond encore qu’auparavant.

Il est possible que la Russie entreprenne une action en Ukraine qui serait si choquante et si horrible que les États-Unis et d’autres pays pourraient réagir d’une manière ou d’une autre, mais comme force multinationale dirigée par les États-Unis et non comme force de l’Otan.

Les forces russes sont déjà inférieures à celles de l’Ukraine et la dernière chose dont il a besoin est un conflit plus large. La Russie à perdu, en huit mois 3 à 4 fois le nombre de soldats soviétiques tués en neuf ans de guerre sanglante en Afghanistan.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS