Destructions de radars par explosif

Les services antiterroristes ont été chargés de l’enquête sur la mystérieuse Fraction nationaliste armée révolutionnaire (Fnar).Selon RTL, qui a révélé l’information, ces actions ont été revendiquées il y a plusieurs semaines par courrier, photos à l’appui, au ministère de l’Intérieur.

Pour stopper leurs actions, les poseurs de bombe exigent de l’Etat une importante somme d’argent et réclament également un « abaissement de la fiscalité » ou encore « moins de répression », souligne RTL.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title