Votre actualité au quotidien

Tour d’Espagne 2019 : Un détour par deux pays étrangers en 2019 ?

20/11/2018 – Selon plusieurs sources, le parcours du Tour d’Espagne 2019 devrait proposer aux coureurs deux passages à l’étranger, la France et Andorre devant être au programme.
Continuer la lecture

Yannick Noah : « Dès le réveil, on était dans la finale »

20/11/2018 – Yannick Noah explique comment s’est déroulé le long stage avec son équipe, destiné à bien préparer la finale de Coupe Davis
Continuer la lecture

Alain Minc trouve que Macron exagère « On risque l’insurrection »

Alain Minc trouve que Macron exagère On risque l'insurrectionAlain Minc trouve que Macron exagère « On risque l’insurrection ». Interrogé par « Libération » ce lundi 9 juillet, Alain Minc demande au gouvernement une politique plus sociale. Si même lui s’y met… Il adresse un sévère avertissement à Emmanuel Macron, dont il juge la politique… économiquement trop à droite.

Ce lundi 9 juillet, le consultant libéral Alain Minc se livre dans les colonnes de Libération. « Les inégalités engendrées par le système de marché accroissent le risque d’un spasme sociétal, d’une révolte dont la forme est imprévisible », tremble l’énarque, qui a pourtant soutenu le fondateur d’En Marche en 2017.

L’ex-inspecteur des finances préfèrerait mettre en place un intéressement des salariés à la réussite des entreprises : « Il faut instaurer le principe de l’équité : réserver la redistribution à ceux qui en ont le plus besoin en révisant les méthodes de l’Etat-providence.

C’est qu’Alain Minc ne s’est pas toujours signalé par sa connaissance économico-politique. En janvier 2008, neuf mois avant le krach boursier, il annonçait dans une émission de télévision qu’une crise financière d’ampleur était évitée.

Parce que, on nous aurait dit que, au fond, le système financier serait régulé avec un doigté tel qu’il évitera une crise qui aurait pu être quand même de l’ampleur des très grandes crises financières qu’on a connues dans le passé…

Le 4 juin dernier, les économistes Philippe Aghion, Philippe Martin et Jean Pisani-Ferry, qui ont inspiré le programme d’En Marche, ont adressé au Président une note dénonçant « l’image d’un pouvoir indifférent à la question sociale ».

A lire également : Une plainte venue de sa base militante contre LREM




Nous faire un Don
25.00
Informations personnelles

Total du don : 25.00€

Heure à Paris :


Hallucinant – Consultez le compteur de la surpopulation mondial ICI

Nos Reseaux Sociaux
EDITO

Consulter les archives édito

Assurance auto : vers une hausse des prix ?

20/11/2018 – Les compagnies d’assurances sont priées de mettre davantage la main au porte-monnaie pour financer le Fonds de garantie. Ce qui pourrait avoir des conséquences sur le client.
Continuer la lecture


La privatisation de l’aéroport de Toulouse, validée par Macron, est un «échec» à ne pas répéter, juge la Cour des comptes

14/11/2018 – La vente des parts de l’Etat dans l’aéroport Toulouse-Blagnac à une société aux capitaux étrangers, c’est le contre-exemple d’une opération réussie selon la Cour des comptes.
Continuer la lecture