Michel Platini dénoncent sa suspension

Platini-MichelMichel Platini dénoncent sa suspension. Les réactions sont quasi unanimes dans le milieu du football après la suspension pendant huit ans du président de l’UEFA, lundi 21 décembre, par le comité d’éthique de la Fédération internationale de football (FIFA).
 
Le président de la fédération française, Noël Le Graët, est «attristé» et «choqué» par cette condamnation, qui lui paraît «invraisemblable».

Michel Hidalgo, ancien entraîneur de Michel Platini et ex-sélectionneur de l’équipe de France, estime sur RTL que même «s’il a fait une petite faute avec l’argent qu’il a touché», il est «scandaleux» qu «un garçon qui a tant apporté au football français» reçoive une telle sanction, surtout «quand on sait ce qu’il se passe ailleurs, à l’UEFA et à la FIFA».
 
La justice suisse doit encore statuer sur le sujet pour savoir s’il y a corruption ou pas, et s’il n’y a pas corruption, comment on va juger le reste?
 
Il affirme sur France Info qu’elle a été prise «dans une logique absolument infernale de décisions qui visent à empêcher Michel [Platini] de présenter sa candidature à l’élection présidentielle de la FIFA».
 
Le calendrier est serré pour l’ancien meneur de l’équipe de France, qui doit être définitivement blanchi par le TAS d’ici au 26 janvier, soit un mois avant l’élection, pour espérer faire valider sa candidature à la présidence de la FIFA par la commission électorale de la fédération.
 




Vous pourriez aussi aimer

Laisser votre commentaire

Sortir
Masquer