La Corée du Nord a tiré deux missiles balistiques

La Corée du Nord a tiré deux missiles balistiques. La Corée du Nord a tiré deux missiles balistiques de moyenne portée ce vendredi, quelques jours après que son dirigeant Kim Jong-Un a annoncé un test imminent sur une ogive nucléaire et une série de tirs de missiles balistiques.
 
Ces nouveaux tirs aggravent un peu plus les tensions militaires très vives depuis l’essai nucléaire du 6 janvier, suivi le 7 février par un tir de fusée à longue portée largement considéré comme un test déguisé de missile balistique par la Corée du Nord.


Des responsables américains de la Défense disent avoir repéré deux tirs d’engins, qui seraient tous deux des missiles de moyenne portée «Rodong», à partir de véhicules de lancement mobiles.
 
Ces tirs surviennent alors que le président américain Barack Obama vient de signer un décret autorisant la mise en oeuvre des nouvelles sanctions adoptées début mars par le Conseil de sécurité de l’ONU, en représailles à l’essai nucléaire et au tir de fusée nord-coréens.
 
Depuis 15 jours, quasi quotidiennement, Pyongyang menace de frappes nucléaires Séoul et Washington, qui mènent des exercices militaires conjoints à grande échelle, considérés par le Nord comme la répétition générale d’une invasion de son territoire.
 
Quelques jours après, Kim Jong-un annonçait que la Corée du Nord testerait rapidement l’explosion d’une ogive nucléaire et tirerait «plusieurs sortes» de missiles balistiques.
 
«La Corée du Nord semble accélérer ses essais de tir pour améliorer ses capacités nucléaires», a dit son porte-parole Moon Sang-Gyun, ajoutant que Séoul était prêt à répliquer immédiatement à toute menace pour sa sécurité nationale.
 




   

Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire