La Finlande s’est dotée d’un réacteur nucléaire EPR qui va lui fournir à terme 14 % de son électricité

La Finlande s’est dotée d’un réacteur nucléaire EPR qui va lui fournir à terme 14 % de son électricitéIl y a quelques années, les raisons de ne pas être content de l’arrivée d’un nouveau réacteur nucléaire en Finlande étaient nombreuses. D’autant plus que les travaux de cet EPR de technologie française ont pris douze ans de retard.

Et puis il y a les dérapages financiers : la facture finale est passée de 3 à 9 milliards d’euros. En Suède, vous avez l’hydro-électricité, en Norvège, le gaz et le pétrole, en Islande, la géothermie, mais rien de tout ça en Finlande.

Avantage avec cet EPR : la Finlande va aussi diminuer ses émissions de CO₂. C’est notamment ce qui a convaincu les partis politiques qui, au départ, étaient réfractaires, et notamment les écologistes.

Et avec la guerre en Ukraine, cette électricité nucléaire est encore plus bienvenue, surtout que la majorité des importations énergétique de la Finlande vient de Russie.

À CONSULTER ÉGALEMENT >> 6 réacteurs nucléaires EPR NM verront le jour en France

En électrifiant son économie, la Finlande va donc pouvoir acheter moins de charbon et de gaz russe. Ce sera d’autant plus tentant qu’avec l’EPR, le prix de l’électricité, pour les ménages comme pour les entreprises, va baisser.

La Finlande compte ainsi poursuivre dans cette voie en construisant deux nouveaux réacteurs.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS