Votre actualité au quotidien

Fed Cup: Une finale et une belle histoire pour les Bleues venues à bout de la Roumanie

22/04/2019 – Les Bleues se sont qualifiées pour la finale de Fed Cup à l’issue d’un dimanche épique à Rouen
Continuer la lecture

Ligue des champions : Les Lyonnaises battent Chelsea lors de la demi-finale aller (2-1)

22/04/2019 – Dernier club français en lice en coupe d’Europe, l’Olympique lyonnais a pris le dessus sur Chelsea, tombeur du PSG au tour précédent.
Continuer la lecture

Amazon licencie des salariés qui ont affiché leur soutien des « gilets jaunes »

Amazon licencie des salariés qui ont affiché leur soutien des Amazon licencie des salariés qui ont affiché leur soutien des « gilets jaunes ». Amazon a envoyé « une dizaine de notifications » de licenciements à des salariés de plusieurs sites français, révèle Le Parisien, lundi 4 février. Motif ? Ils ont exprimé, sur les réseaux sociaux, une forme de soutien aux « gilets jaunes ».

« Ces personnes ont été licenciées car elles n’ont pas respecté leurs obligations contractuelles », explique un porte-parole d’Amazon au Parisien. Le syndicat CGT demande leur réintégration et estime que leur licenciement a pour objectif « d’en faire des cas exemplaires et dissuader les autres d’agir ».

Licenciés pour faute grave

Le Parisien publie des extraits des lettres de « licenciement pour faute grave » adressées aux salariés par Amazon. Il y est écrit que les employés ont fait preuve d’un « comportement en opposition totale aux valeurs de l’entreprise » et tenu des propos « d’une singulière gravité », qui constituent un « manquement grave à votre obligation de loyauté ».

Le Parisien cite l’exemple d’un employé qui aurait donné rendez-vous à des collègues « devant la porte de son lieu de travail pour partir bloquer un entrepôt voisin, à Lesquin », dans le Nord. Un autre aurait lancé : « Il faut du renfort et des palettes, les amis ! »

Fin janvier, France Bleu évoquait déjà le cas d’un salarié d’Amazon à Montélimar (Drôme), licencié pour avoir écrit sur Facebook : « Bravo à tous pour le blocage d’Amazon.

Qu’est-ce que j’étais content d’être bloqué en sortant du boulot ! Franchement vous gérez, les gens, ne lâchez rien, un seul mot d’ordre, vendredi va être un Black Out Friday.

Je me joins à vous quand je ne travaille pas. Bloquez tout. » Deux débrayages ont été organisés en soutien à ce salarié, sur le site de Montélimar. Source franceinfo

A lire également : Assurance chômage Macron à renié sa promesse sur les salariés démissionnaires




Heure à Paris :



Hallucinant-Voici le compteur de la surpopulation mondial :
EDITO


19/04/2019 : Reconstruire a l'identique

Certains au gouvernement et principalement le président Macron se pose la question de savoir s'il faut reconstruire NDDP à l'identique ou bien lui apporter des modifications modernes ! Il semble que Macron confonde Notre Dame de Paris avec le musée du Louvre. IL n'est pas possible de modifier NDDP comme cela a été réalisé avec le musée du Louvre et sa pyramide car il y a 600 ans de différence a l'avantage de NNDP. Macron voudrait-il rivaliser avec F. Mitterand ? pourtant le premier n'a pas la culture du second. Alors oui il faut rebatir la cathedrale a l'identique uniquemenht.



Consulter les archives édito

Incendie de Notre-Dame de Paris : combien de temps pourraient durer les travaux de reconstruction ?

16/04/2019 – RECONSTRUCTION – Lundi soir, un important incendie a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, réduisant en cendres la toiture de l’édifice, l’ensemble de la charpente, une partie de la voûte et la Flèche.
Continuer la lecture

Tauromachie: La SPA demande l’abolition de la corrida et en appelle au «courage» des députés et sénateurs

08/04/2019 – ANIMAUX « Aurez-vous le courage de proposer une réécriture indispensable de la loi afin d’abolir la corrida en France ou refuserez-vous de faire face à cette violence gratuite ? », demande le président de la SPA dans un courrier.
Continuer la lecture


Privatisation d’Aéroports de Paris : le gouvernement obtient l’accord des députés

15/03/2019 -Quarante-deux voix pour, 17 contre. Après environ neuf heures de débats, les députés ont adopté, jeudi 13 mars dans la soirée, l’article 49 du projet de loi Pacte qui prévoit de supprimer l’obligation pour l’Etat de détenir la majorité du capital d’ADP.
Continuer la lecture