Frais de port : Amazon à ete condamné

Le premier site marchand de livres en ligne en France a été condamné, mardi 11 décembre, à verser 100 000 euros de dommages et intérêts au Syndicat de la librairie française (SLF) et doit cesser de pratiquer la gratuité des frais de port, sous peine d’une astreinte de 1 000 euros par jour, une fois que le jugement lui sera signifié.Le SLF a fondé son action sur le respect de la loi sur le prix unique du livre, votée en 1981, qui a notamment permis le maintien d’un réseau dense de librairies en France.

La gratuité des frais de port appliquée depuis 2002 par Amazon contrevient à l’article 6 de la loi Lang sur l’interdiction des ventes à prime.
Source complete

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title