Hydrogène : Le plan ambitieux de l’Europe

HydrogèneLa Commission a dévoilé mercredi son plan pour développer la production d’hydrogène propre dans l’UE, dans l’optique de décarboner les secteurs les plus polluants pour atteindre la neutralité climatique en 2050. Remplacement des énergies fossiles.

Pour la Commission, l’hydrogène « propre » doit permettre d’aider des secteurs qui peinent à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre: remplacement des énergies fossiles dans l’industrie, notamment pour la production d’acier, mais aussi comme carburant pour le transport aérien et maritime, les poids lourds, et pour les batteries et le stockage d’énergie.

« Les émissions de gaz à effet de serre du cycle de production complet de l’hydrogène renouvelable sont proches de zéro », souligne la Commission et c’est l’option « la plus compatible avec l’objectif de neutralité climatique ». Soit une part infime de la consommation d’énergie européenne, mais que la Commission voit monter jusqu’à 14% en 2050.

Dans un premier temps, la Commission souhaite soutenir l’installation de 6 gigawatts (GW) d’électrolyseurs d’hydrogène renouvelable, et une production de jusqu’à un million de tonnes d’hydrogène renouvelable.

L’exécutif européen voit le développement de l’hydrogène propre comme partie intégrante d’un système énergétique mieux intégré en Europe, un objectif qui a aussi fait l’objet d’une nouvelle « stratégie » publiée mercredi.




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire

Sortir
Masquer