La crise économique « est peut-être un peu moins sévère que nous le redoutions »

ÉconomieLa crise économique liée au coronavirus « est peut-être un peu moins sévère que nous le redoutions au départ », a estimé jeudi 9 juillet sur France Inter François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France.

Le gouverneur de la Banque de France salue le rôle de l’État dans la gestion de la crise économique liée à la crise du coronavirus : « L’État, la Banque centrale ont fait beaucoup, mais aujourd’hui l’État ne peut pas tout faire et surtout ne doit pas faire seul ». Pour François Villeroy de Galhau, si « les politiques publiques ont encore un rôle à jouer », « il faut passer aujourd’hui du bouclier public à la confiance privée ».

« Notre pays a besoin de mesures de relance ciblées, bien choisies, mais plus encore il a besoin d’un pacte de confiance avec les acteurs privés, c’est-à-dire avec les ménages et les entreprises, qui sont les premiers moteurs de la reprise », explique-t-il.




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire

Sortir
Masquer