Votre actualité au quotidien

Marion Rousse, consultante sur le Tour de France : « Je sais ce que c’est de se faire mal sur un vélo »

TOUR DE FRANCE
19/07/2019 – Championne de France sur route en 2012, Marion Rousse s’est rapidement consacrée à sa reconversion de consultante, à seulement 24 ans en 2015.
Continuer la lecture

Tour de France : découvrez le profil de la 13ème étape contre-la-montre autour de Pau

Tour de France
19/07/2019 – La 13ème étape sera le seul contre-la-montre individuel du Tour de France 2019, organisé au sud de Pau, sur une boucle distante de 27,2 kilomètres.
Continuer la lecture

Réponse à Macron : « Ce n’est pas l’argent qui décide de tout »

Emmanuel GrégoireAprès que Total a annoncé son désengagement pour soutenir les Jeux olympiques de 2024 en France, le premier adjoint d’Anne Hidalgo, Emmanuel Grégoire, répond lundi à Emmanuel Macron, qui avait jugé dimanche que ce retrait n’était « pas une bonne idée » et que tous les financeurs de la transition étaient les « bienvenus ».

Total « a vu qu’il y avait une contradiction, qui aurait été reprochée au Cojo (Comité d’organisation des Jeux olympiques) et à Anne Hidalgo, entre prétendre faire les Jeux les plus verts de l’histoire et avoir comme premier partenaire principal Total », a poursuivi Emmanuel Grégoire, qui tacle au passage la politique environnementale du président. Ce n’est pas cohérent.

Interrogé sur Franceinfo dimanche, le président avait lui-même regretté des « leçons de morale » de la part de la municipalité parisienne, en affirmant qu’il est « plus facile d’écarter de l’argent privé en donnant des leçons de morale que d’en trouver, donc maintenant on doit mobiliser collectivement tous les financeurs français ». Et si Total peut mettre de l’argent pour aider à financer des Jeux verts et peut mettre de l’argent pour aider à financer la transition, c’est une bonne chose ».

Le premier adjoint parisien d’ajouter qu’on « ne peut pas être dans le ‘en même temps’ en permanence, on ne peut pas dire ‘on veut des jeux verts’ et ‘on les fait avec Total’.

Emmanuel Macron « devrait se préoccuper de comment accélérer la mutation de ces grands acteurs industriels, et ça ne passe pas par les leçons de morale, ça ne passe pas par les bons mots. Ça passe par la fiscalité, ça passe par la réglementation. Tant que les gens pourront continuer à polluer et que ça créera de la valeur, que ça rapportera de l’argent, il n’y a aucune raison qu’ils changent ».

Lire aussi : Le Modem de François Bayrou a le blues




Heure en France :



Hallucinant-Voici le compteur de la surpopulation mondial :
EDITO


18/07/2019 : Réforme des retraites Le but avéré est de faire baisser les pensions de retraites ni plus ni moins comme le fut déjà le cas lors du passage des 10 meilleurs au 25 meilleurs années. A ne pas en douter la nouvelle mouture sera encore pire que les précédentes.Mais encore une fois le Français de base va encore encaisser sans broncher et après il sera trop tard.

Consulter les archives édito



Washington lance une enquête sur la «taxe Gafa» française et pourrait riposter

Bruno Le Maire, Steve Mnuchin

11/07/2019 – COMMERCE : Le projet de loi français, qui devrait officiellement être adopté ce jeudi, passe mal aux États-Unis
Continuer la lecture

La France aurait gagné 14 milliards d’euros grâce à l’Autorité de la concurrence

Isabelle de Silva

11/07/2019 – L’Autorité de la concurrence a pour la première fois engagé « un travail d’évaluation » de son impact sur l’économie française.
Continuer la lecture


Un couple risque jusqu’à 750 € d’amende pour un autocollant sur sa plaque d’immatriculation

plaque d'immatriculation

08/06/2019 – Un couple originaire de Toulon a reçu, en juin 2018, une amende de 90 € pour avoir posé un autocollant sur sa plaque d’immatriculation au niveau du numéro de département.
Continuer la lecture