Les routiers prêts à bloquer les routes

Les routiersÀ peine sortie du ministère des Transports, ce mardi après-midi, Jean-Marc Rivera, secrétaire général de l’Organisation des transporteurs routiers européens (Otre), lâche, sans sourciller : « La question d’une mobilisation des routiers se pose. ». «Nous ne sommes pas des pigeons».

Avec le transport aérien, pour qui une écotaxe sur les billets sera mise en place dès 2020, les routiers sont appelés à combler le manque de financement de la loi d’orientation des mobilités (LOM) qui prévoit de rénover et moderniser les infrastructures de transport.

Montant de la facture : plus 300 millions d’euros par an dont 182 millions d’euros pour l’aérien et 140 millions d’euros – 200 millions d’euros par an selon les syndicats — pour les transporteurs routiers. »

Quid de la vignette poids lourds ? Résultat, le fardeau est retombé sur les transports aérien et routier qui ont l’avantage pour le gouvernement d’incarner une image de déplacement non écologique et donc plus facilement taxable pour le grand public.

Lire aussi : Retraites complémentaires une réforme qui va faire mal




Vous pourriez aussi aimer

Laisser votre commentaire

Sortir
Masquer