25 avril 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

A quel point faut-il s’inquiéter de la composition des tampons hygiéniques?

A quel point faut-il s'inquiéter de la composition des tampons hygiéniques?A quel point faut-il s’inquiéter de la composition des tampons hygiéniques? Ce documentaire, réalisé par la journaliste Audrey Gloaguen, n’y va pas pas quatre chemins: l’utilisation de tampons peut être mortelle.

En témoignent les histoires de Margaux, 23 ans et Justine, 26 ans, qui ont toutes deux failli mourir à cause du produit hygiénique alors qu’elles étaient en parfaite santé. Les médecins français s’inquiétaient fin 2016 de la hausse des chocs toxiques liés aux tampons hygiéniques: jusqu’à 22 cas ont été déclarés en 2014.

Le choc toxique peut potentiellement toucher 1% des femmes, celles qui sont porteuses du staphylocoque doré (Staphylococcus aureus). Avec un tampon, “le fluide menstruel est bloqué, il va rester au chaud.

C’est donc un milieu de culture formidable et s’il y a cette fameuse bactérie, elle va se mettre à produire une toxine (TSST-1) qui va passer dans le sang”, expliquait le professeur Gérard Lina (très présent dans ce documentaire) lors d’une conférence de presse le mercredi 19 octobre.

En février 2016, une jeune femme française, Mélanie Doerflinger, a lancé une pétition, signée par près de 260 000 personnes, pour que Tampax dévoile la composition de ses tampons. Depuis, la marque a annoncé indiquer ce que contiennent les tampons d’ici au printemps 2017…

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :
author avatar
Société de médias - PCI

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS