25 avril 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Selon une étude de l’Inserm et de l’université de Bordeaux, la pollution aux particules fines favorise le vieillissement des yeux

Selon une étude de l'Inserm et de l’université de Bordeaux, la pollution aux particules fines favorise le vieillissement des yeuxLa pollution atmosphérique accélère le vieillissement des yeux, selon une étude de chercheurs de l’Inserm et de l’université de Bordeaux, publiée dans la revue Environmental Research.

Selon cette étude, réalisée sur 683 personnes âgées habitant à Bordeaux, et qui ont été suivies pendant dix ans, l’exposition à la pollution atmosphérique, notamment aux particules fines, favorise le développement de glaucomes. Le glaucome, maladie neurodégénérative du nerf optique, est la deuxième cause de cécité dans le monde.

« Les résultats de cette étude confirment les observations précédentes sur les effets de la pollution atmosphérique sur les processus neurodégénératifs, ici au niveau oculaire », explique Laure Gayraud, doctorante en épidémiologie et première autrice de l’étude, « ils constituent un argument supplémentaire en faveur de la baisse des seuils réglementaires européens (25 microgrammes/mètre cube), comme recommandé par l’OMS, ainsi que de la diminution de l’exposition effective de la population française, qui continue de dépasser par endroit les seuils réglementaires actuels ».

À LIRE AUSSI >> Grosse inquiétude sur les objectifs 2030 de l’Union européenne pour le climat

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :
author avatar
Société de médias - PCI

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS