Le corps médical est en colère contre le président Macron

HopitalLes professionnels de santé pointent les insuffisances des dispositifs.Ils font plus que tirer la sonnette d’alarme, ils montent au créneau.

Après les annonces faites par Emmanuel Macron jeudi 12 mars, prévoyant la fermeture des écoles mais en même temps le maintien du premier tour des élections municipales, plusieurs médecins chevronnés prenaient la plume pour demander au chef de l’État de faire machine arrière.

“Nous avons bien compris les enjeux juridiques, mais au vu de la situation exceptionnelle, il nous semble indispensable de repousser les élections dans une démarche de protection de la santé et de la vie de chacun de nos concitoyens”, écrivaient dans une lettre ouverte au président de la République plusieurs médecins français.

“Je ne suis qu’à moitié satisfait”, a fait savoir sur le plateau de Quotidien Rémi Salomon après l’allocution présidentielle, déplorant qu’aucune mesure de “confinement drastique” n’ait été annoncée par Emmanuel Macron.

Il fallait un confinement total”, affirme le chef des urgences de l’hôpital parisien Georges-Pompidou, qui pointe le confinement “ambigu” choisi par Emmanuel Macron.

« Macron nous promet des moyens dès demain, mais demain ce sera déjà trop tard”, a-t-elle affirmé. “C’est lamentable, on envoie les soignants au casse-pipe sans protection”, alerte Jean-Paul Hamon, généraliste à Clamart (Hauts-de-Seine) et président de la Fédération des médecins de France, cité par 20 Minutes.

Au cabinet, on n’en a quasiment plus. Et on est deux médecins contaminés sur cinq, je suis positif depuis lundi.

L’État et don le président Macron porte la responsabilité du manque de moyen en masques FFP2 et gel hydroalcoolique en particulier.

De plus selon les dernières déclaration d’Agnès Buzyn cela accréditerait l’amateurisme envers les Français.e.s de ce gouvernement.

Alors que la situation s’aggrave, Emmanuel Macron et le gouvernement n’ont sans doute pas fini de voir les professionnels de la santé, en première ligne contre le coronavirus, exprimer de plus en plus fort leur colère.




Vous pourriez aussi aimer

Sortir
Masquer