L’exode des Parisiens avant le confinement

Exode vers la provinceDes gares parisiennes bondées, malgré les consignes du gouvernement de limiter au maximum ses déplacements afin de limiter la propagation du coronavirus : dès lundi, du fait de la menace de confinement, et avant même le discours d’Emmanuel Macron , les Franciliens se sont précipités dans les trains afin de se mettre au vert ou rejoindre leur famille en province.

« C’est assez irresponsable sur le plan de la circulation du virus », s’est désolé le secrétaire d’Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, interrogé sur LCI, à la vue de ces trains pleins à craquer.

Mais ce jeudi, nous allons réduire la cadence et la fréquence des trains, notamment des trains longue distance, pour éviter, par ces phénomènes d’exode, que le virus circule davantage sur le territoire.

La SNCF attend les consignes du gouvernement pour présenter, sans doute vers 17 heures, son plan de transports pour les jours à venir. La France va entrer en confinement général pour 15 jours au moins à compter de ce mardi midi.




Vous pouvez aussi aimer

Sortir
Masquer