Emmanuel Macron dans le piège des «masques pour tous»

Macron tétaniséAprès la crise politique provoquée par la pénurie de masques de protection et de gel hydroalcoolique, place à l’impasse entraînée par la promesse de fournir «un masque pour tous» d’ici au 11 mai, aux 67 millions de Français. Lorsque Emmanuel Macron arbore pour la première fois un masque FFP2, réservé au personnel soignant, lors de sa visite de l’Hôpital militaire de Mulhouse le 25 mars, l’heure est à la polémique sur l’absence de «stocks stratégiques», suite au non-renouvellement des 2 milliards de masques entreposés en 2009-2010, après l’épidémie de grippe H1N1.

Lire la suite