“Pas de remise en cause de l’A380, au contraire” pour la compagnie aérienne Émirates

La compagnie aérienne de Dubaï estime que le gros porteur d’Airbus A380 abandonné par plusieurs de ses concurrents est économiquement viable. La compagnie de Dubaï a même fait en sorte d’être livrée plus tôt que prévu pour la réception de ces derniers jumbo. La compagnie aérienne Emirates possède déjà 115 – A380.

Le dirigeant rappelle ainsi que la compagnie a beaucoup investi dans les aménagements des A380 afin de rendre l’expérience de voyage unique. “Voler dans un A380 d’Emirates, ce n’est pas juste voler dans un A380”, résume-t-il.

“On a les compétences, le centre de maintenance, le trafic dense nécessaire dans nos liaisons de point à point ou en hub, la croissance du trafic vers et depuis Dubaï en longues distances”, explique-t-il.

SUR LE MÊME SUJET >> Airbus décroche une commande record

Il s’agit également d’améliorer la rentabilité de l’appareil, cette nouvelle classe prémium devant faire augmenter le prix moyen du billet. Je rappelle que Dubaï est ouverte aux voyageurs depuis le 7 juillet 2020.

En fin d’année, nous serons à 70% de nos capacités”, explique Cédric Renard qui affiche un optimisme mesuré. Outre la reprise mécanique du trafic, Emirates devrait par ailleurs profiter du formidable appel d’air qui sera provoqué par la tenue de l’Exposition universelle de Dubaï qui se tiendra du 1ᵉʳ octobre au 31 mars 2022 où 190 pays dont la France seront présents. “Pour la fin de l’année, Dubaï est très recherchée”, glisse le directeur général.

Preuve que la compagnie parie sur un fort rebond, 3000 membres d’équipage et 500 agents des services aéroportuaires seront recrutés dans les six prochains mois.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS