Votre actualité au quotidien

Hamilton roi d’Angleterre, Vettel prince de la bourde

Lewis Hamilton
15/07/2019 – GRAND PRIX DE GRANDE-BRETAGNE – Lewis Hamilton a gagné dimanche à Silverstone devant son coéquipier de Mercedes, Valtteri Bottas, et Charles Leclerc (Ferrari).
Continuer la lecture

Julian Alaphilippe : « Cela fait chaud au coeur »

Julian Alaphilippe
15/07/2019 – Julian Alaphilippe a vécu une journée tranquille. Le coureur de la Deceunink-Quick Step a laissé filer une échappée …
Continuer la lecture

Les oiseaux disparaissent des campagnes françaises

Les oiseaux disparaissent des campagnes françaisesLes oiseaux disparaissent des campagnes françaises. Ce déclin « catastrophique », d’un tiers en quinze ans pour les oiseaux des campagnes française, est largement dû aux pratiques agricoles, selon les études du CNRS et du Muséum d’histoire naturelle.

Sur la zone-atelier du CNRS, étudiée sans interruption depuis 1994, la perdrix est désormais virtuellement éteinte. Le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) annoncent, mardi 20 mars, les résultats principaux de deux réseaux de suivi des oiseaux sur le territoire français et évoquent un phénomène de « disparition massive », « proche de la catastrophe écologique ».

Attribué par les chercheurs à l’intensification des pratiques agricoles de ces vingt-cinq dernières années, le déclin observé est plus particulièrement marqué depuis 2008-2009, « une période qui correspond, entre autres, à la fin des jachères imposées par la politique agricole commune [européenne], à la flambée des cours du blé, à la reprise du suramendement au nitrate permettant d’avoir du blé surprotéiné et à la généralisation des néonicotinoïdes », ces fameux insecticides neurotoxiques, très persistants, notamment impliqués dans le déclin des abeilles, et la raréfaction des insectes en général.

Plus inquiétant, les chercheurs observent que le rythme de disparition des oiseaux s’est encore intensifié ces deux dernières années.

Le second s’articule autour de 160 points de mesure de 10 hectares, suivis sans interruption depuis 1994 dans la « zone-atelier « du CNRS Plaine et val de Sèvre, où des scientifiques procèdent à des comptages réguliers. « On note de 80 % à 90 % de déclin depuis le milieu des années 1990, mais les derniers spécimens que l’on rencontre sont issus des lâchers d’automne, organisés par les chasseurs, et ils ne sont que quelques rescapés », précise M. Bretagnolle.

Déclin massif des insectes

Pour le chercheur français, « on constate une accélération du déclin à la fin des années 2000, que l’on peut associer, mais seulement de manière corrélative et empirique, à l’augmentation du recours à certains néonicotinoïdes, en particulier sur le blé, qui correspond à un effondrement accru de populations d’insectes déjà déclinantes ».

A lire également : le gouvernement va présenter sa réforme de la SNCF




Heure en France :



Hallucinant-Voici le compteur de la surpopulation mondial :
EDITO


11/07/2019 : Taxe Gafam Suite à la taxe Gafam les USa de maitre Donald pourrait imposer des droits de douanes aux importations Francaise. Mais soyons claire les USa font chier toute la planete avec leur arrogance. L'Europe sera t-elle derrière la France si les USa devait répliquer commercialement. C’est un bon test pour connaître la cohésion européenne.

Consulter les archives édito



Washington lance une enquête sur la «taxe Gafa» française et pourrait riposter

Bruno Le Maire, Steve Mnuchin

11/07/2019 – COMMERCE : Le projet de loi français, qui devrait officiellement être adopté ce jeudi, passe mal aux États-Unis
Continuer la lecture

La France aurait gagné 14 milliards d’euros grâce à l’Autorité de la concurrence

Isabelle de Silva

11/07/2019 – L’Autorité de la concurrence a pour la première fois engagé « un travail d’évaluation » de son impact sur l’économie française.
Continuer la lecture


Un couple risque jusqu’à 750 € d’amende pour un autocollant sur sa plaque d’immatriculation

plaque d'immatriculation

08/06/2019 – Un couple originaire de Toulon a reçu, en juin 2018, une amende de 90 € pour avoir posé un autocollant sur sa plaque d’immatriculation au niveau du numéro de département.
Continuer la lecture