La cruauté envers les animaux en forte hausse

La cruauté envers les animaux en forte hausse9504 infractions ayant trait à des actes de cruauté envers les animaux ont été enregistrées en 2018, selon une note de la gendarmerie nationale citée par Le Parisien.

Par ces délits, le quotidien relève ainsi des actes graves tels que des “privations de nourriture, d’abreuvement ou de soins” et le “maintien dans un habitat ou un environnement pouvant être cause de souffrance”.

Si le nombre d’actes de cruauté est en hausse, celui des signalements pour ces mêmes agissements l’est également. “On a de plus en plus de signalements de personnes qui dénoncent de la maltraitance, donc je pense que les gens sont de plus en plus sensibles à la protection animale”.

Au problème d’augmentation des actes de cruauté s’ajoute un autre point épineux, concernant cette fois la capacité d’accueil des refuges de la SPA.

Les actes de cruauté et sévices commis à l’encontre des animaux sont punis par le Code pénal. Ils sont passibles de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS