23 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Outre-Mer

Le gouvernement lance l’opération “Mayotte place nette”

Le gouvernement lance l'opération L’opération «Mayotte place nette» a été lancée mardi 16 avril aux alentours de 7 h, selon les informations de franceinfo. Cette opération doit durer 11 semaines, jusqu’à la fin du mois de juin. Selon les informations de franceinfo, l’opération vise à interpeller 60 chefs de bande sur la durée totale de l’opération.

Prolongement de l’opération “Wuambushu” à Mayotte

Prolongement de l'opération Le prolongement de l’opération “Wuambushu”, annoncé par le ministre de l’Intérieur, démontre que « la République ne capitule pas à », salue samedi 24 juin sur franceinfo Estelle Youssouffa, députée Liot de la 1ʳᵉ circonscription de Mayotte. Si elle salue la présence accrue de policiers et de gendarmes sur le terrain, la députée Liot appelle maintenant

Opération « Wuambushu » à Mayotte

Opération « Wuambushu » à Mayotte « Les Comores n’entendent pas accueillir des expulsés », a déclaré vendredi 21 avril à l’AFP le porte-parole du gouvernement de Moroni, Houmed Msaidie. Le pays, dont les ressortissants sont nombreux à peupler les bidonvilles du territoire d’outre-mer, demande au gouvernement français de « renoncer à cette opération » nommé « Wuambushu » ( “reprise “, en mahorais).

Nouvelle-Calédonie : avant le référendum, un député met en garde contre le gros appétit Chinois

Nouvelle-Calédonie : avant le référendum, un député met en garde contre le gros appétit ChinoisLe député centriste Philippe Gomès a mis garde mardi sur « l’ogre chinois » dans le Pacifique Sud, à la veille du troisième référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie et alors que les îles Salomon sont secouées par une crise sur fond de rivalité sino-taïwanaises.

La défiance envers le vaccin persiste malgré une situation sanitaire critique en Martinique

La défiance envers le vaccin persiste malgré une situation sanitaire critique en MartiniqueLa situation sanitaire est critique en Martinique, pourtant la défiance envers le vaccin persiste. Jugé trop récent, le vaccin contre la Covid-19 suscite la méfiance des Martiniquais, dont la mémoire est marquée par le scandale du chlordécone, pesticide responsable de nombreux cancers. Pourtant, la défiance envers le vaccin est tenace aussi pour des raisons culturelles et historiques.

Envoi par email
RSS