Perspectives de croissance

Les perspectives de croissance sont plus incertaines après les turbulences sur les marchés financiers provoquées par le retournement du secteur immobilier américain, prévient l’OCDE qui plaide pour un assouplissement rapide de la politique monétaire américaine.Dans son évaluation intérimaire des principales économies du G7 publiée mercredi, l’Organisation de coopération et de développement économiques recommande un statu quo monétaire au sein de la zone euro et au Japon tant que les marchés ne sont pas stabilisés.

L’Organisation a revu en baisse de 0,1 point à 2,2% sa prévision de croissance pour le G7 cette année et de 0,2% à 1,9% celle pour les Etats-Unis.

L’Organisation rappelle qu’au-delà de la gestion de la liquidité à court terme, la politique monétaire doit continuer à se concentrer en priorité sur les perspectives d’inflation et de croissance.

Alors que le secteur immobilier devrait peser plus durablement et de manière plus importante que prévu sur la croissance américaine, l’OCDE recommande une baisse rapide des taux directeurs de la Réserve fédérale (Fed).

Sans prévoir de récession aux Etats-Unis, Jean-Philippe Cotis, n’a pas exclu cette éventualité dans un entretien avec Reuters.

Ses experts ont revu en baisse de 0,1 point leur prévision de croissance pour la zone en 2007 à 2,6% tout en tablant sur une progression de l’activité de 0,6% au troisième trimestre et de 0,5% au quatrième trimestre après +0,3% au deuxième.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title