Coronavirus: le Plexiglas commence à manquer

PlexiglasRéouverture massive des lieux accueillant du public comme les magasins ou réorganisation du travail dans les bureaux : le besoin de parois de protection face au Covid-19 explose, entraînant un boom de la demande de plaques de Plexiglas.

« Il y a à peu près un mois qu’on s’est rendu compte qu’il allait y avoir une forte demande de protection et que le Plexiglas allait être le matériau très convoité », raconte le patron de Pluxi, une PME basée à Landévant (Morbihan), qui a d’abord subi le contrecoup de la crise du Covid-19.

Mais pour le Plexiglas, « la pénurie est de plus en plus installée », souligne le patron de Pluxi, qui fonctionne avec des commandes passées au tout début du confinement et « qui sont livrées avec du retard et un peu au compte-gouttes ».

L’expérience est voisine pour Abaqueplast, un distributeur de matières plastiques et fabricant de produits sur demande, basé à Stains, en banlieue parisienne, qui s’est engagé à plein dans la production d’écrans de protection en Plexiglas.

La demande de PMMA est « hyper forte sur les produits transparents » et « c’est ce qui a généré une pénurie ».

Du côté industriel, le français Arkema, qui fabrique du PMMA en plaques sous la marque Altuglas, confirme « une vraie demande » de produit sous cette forme.

Les produits transparents sont très demandés.




Vous pourriez aussi aimer

Laisser votre commentaire

Sortir
Masquer