Chez Amazon des employés sont contraints d’uriner dans des bouteilles

Le géant du commerce en ligne Amazon s’est excusé en fin de semaine auprès d’un élu américain pour avoir nié l’existence d’une pratique à laquelle sont parfois forcés ses employés : uriner dans des bouteilles en plastique.

« Nous savons que nos chauffeurs peuvent avoir et ont des problèmes pour trouver des toilettes à cause de la circulation ou parfois de routes rurales, et cela a particulièrement été le cas avec la Covid, lorsque de nombreuses toilettes publiques ont été fermées », a déclaré l’entreprise dans un communiqué publié vendredi.

« Le fait que vous payez vos employés 15 dollars de l’heure ne fait pas de vous un +lieu de travail progressiste+ », accusait l’élu américain, « quand vous faites uriner vos employés dans des bouteilles en plastique ».

À LIRE AUSSI >> Netflix, Disney, Amazon devront investir 20 à 25% dans la création française

« Nous devons des excuses au représentant Pocan », a déclaré l’entreprise dans son communiqué. « Le tweet était incorrect. Il ne prenait pas en compte notre grand groupe de chauffeurs, et se concentrait à tort sur nos centres de distribution », où les employés peuvent « s’éloigner de leur poste de travail à tout moment » pour se rendre dans « les dizaines de toilettes » à leur disposition.

Le problème concernant les chauffeurs d’Amazon est « ancien » et « généralisé à toute l’industrie », a poursuivi l’entreprise. « Il ne s’agit pas de moi, mais de vos employés – que vous ne traitez pas avec assez de respect et de dignité indique l’élu Mark Pocan.



Inscrivez-vous à notre lettre d’information
Votre courriel:

Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire