Le champion de la réparabilité est FNAC – DARTY

Le champion de la réparabilité est FNAC - DARTYDarty a fait ses marges dès 1973 avec le « contrat de confiance » : une prolongation de garantie de cinq ans. La durée de vie de l’appareil conditionnait l’acte d’achat », rappelle Régis Koenig, actuel directeur de la politique de service de FNAC Darty.

Les deux réseaux éditent aujourd’hui un « baromètre du SAV ». « Le service après-vente Darty et le labo FNAC se sont retrouvés dans la même pièce », résume Régis Koenig. La direction a d’abord conservé les ateliers de réparation alors que la plupart des enseignes de « blanc » et de « brun » les ont fermés pour faire des économies.

C’est sur les données de cette activité (« unique », juge Régis Koenig) que FNAC Darty a bâti un baromètre du SAV qui décerne un indice de durabilité, embryon de celui que sort le gouvernement.

Pas moins de 30.000 produits « comme neufs » ont été revendus sur FNAC. com et Darty.com. Ce n’est pas simple avec les produits techniques comme les smartphones, car les nouveautés poussent les utilisateurs a en changer régulièrement, les réparations sont plus rares et les données sur lesquelles nous construisons nos indices aussi », explique le monsieur durabilité du groupe.

Sur chaque segment de prix d’une gamme, Darty sélectionne un choix durable. Ses ventes doublent voire quadruplent aussitôt. L’enseigne a tiré le fil avec la création de Darty Max, une formule d’abonnement (9,99 euros par mois) qui garantit la réparation à vie. C’est le nouveau Contrat de confiance. Cinq cents techniciens de plus ont été embauchés.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information

Loading




Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS