Un Internet «fantôme» pour contourner la censure des dictatures

InternetLes Etat-Unis travaillent à un projet visant à mettre en place une sorte d’Internet furtif pour déjouer les plans des dictateurs…L’administration Obama travaille sur un projet mondial visant à déployer un Internet «fantôme» ainsi que des systèmes de téléphonie mobile permettant aux dissidents de déjouer la censure des régimes dictatoriaux, rapporte dimanche le New York Times. Ces efforts ont été révélés lors de nombreuses interviews menées par le quotidien new-yorkais ainsi que dans des documents et des câbles diplomatiques secrets obtenus par ce dernier.

Les Etats-Unis mènent ainsi des projets discrets pour créer des réseaux de téléphones portables indépendants à l’intérieur de certains pays et conduisent aussi une opération digne du plus pur roman d’espionnage pour mettre en place un Internet furtif.

L’initiative de l’administration Obama est dans un sens un nouveau front dans les efforts diplomatiques américains menés de longue date pour défendre la liberté d’expression et encourager la démocratie. S



Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire