Gerald Darmanin «fermement opposé» au droit de vote des étrangers

Gerald Darmanin «fermement opposé» au droit de vote des étrangersContre l’avis du ministre de l’Intérieur, le député qui préside la commission des lois de l’Assemblée entend soumettre sa proposition de loi pour le droit de vote des étrangers, au groupe Renaissance à la rentrée.

En cause, une proposition de loi constitutionnelle discrètement déposée le mardi 2 août dernier par le député LREM de la Vienne, Sacha Houlié. Selon l’exposé des motifs, le texte vise à «accorder le droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales aux étrangers non ressortissants de l’Union européenne résidant en France». «Je présenterai cette proposition au groupe à la rentrée dans la perspective qu’il la reprenne», appuie l’élu dans La Croix .

De son côté, la présidente du groupe macroniste à l’Assemblée nationale, Aurore Bergé, indique au Figaro vouloir la création d’un «groupe de travail sur les questions d’immigration pour travailler ensemble, dans toutes ses composantes», afin d’allier «humanisme et efficacité».

Récemment remise sur le devant de la scène par une série de faits divers impliquant des délinquants étrangers, l’immigration fera partie des premiers dossiers sensibles de la rentrée. Pour garantir son adoption par les deux Chambres – dont le Sénat à majorité de droite -, la proposition de loi devrait largement être inspirée des recommandations du rapport rédigé par le sénateur LR François-Noël Buffet.

À CONSULTER AUSSI >> Rendre le vote obligatoire afin d’enrailler l’abstention

Cette proposition se heurte à une fin de non-recevoir directement adressée par Beauvau. Selon les informations du Figaro, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a en effet, indiqué à l’intéressé qu’il était «fermement opposé» à son projet. Une position sans ambiguïté, qui rejoint d’ailleurs celle du président de la République.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS