L214 dénonce les maltraitances animales dans un élevage de porcs mis en avant par Herta

L’association de défense des animaux L214 diffuse vendredi 3 décembre une nouvelle vidéo tournée dans un élevage de cochons situé à Limoise, dans l’Allier. L214 annonce porter plainte contre l’élevage pour « maltraitance » envers les animaux et pour « tromperie du consommateur » contre Herta, qui commercialise des produits charcuterie et traiteur.

« Au lieu de donner plus de place et de la litière aux cochons, on leur coupe systématiquement la queue pour éviter qu’ils se mordent et se blessent », déplore l’association qui rappelle que « cette pratique d’élevage est interdite par la réglementation ».

Arnaud de Belloy, directeur général d’Herta, défend ses engagements qui sont mis en oeuvre au prix d' »investissements pour améliorer nos produits ». « On veut développer des filières qui soient les plus vertueuses possibles mais tout ne se fait pas en un jour, on n’a jamais dit qu’on était parfaits », rétorque-t-il.

LIRE ÉGALEMENT >> Les animaux sauvages dans les cirques itinérants vont être progressivement interdits en France

L’enquête de L214 s’est intéressée par ailleurs aux cochons qui partent à l’abattoir, et qui sont « stockés sur un quai pendant plus de 19 heures sans nourriture et sans avoir la place de se coucher tous en même temps. Le chargement se fait à coups d’aiguillon électrique », détaille l’association.

Des images montrent aussi des porcelets « qui naissent dans un environnement de métal, de plastique et de béton ». Ils sont nombreux à mourir à la naissance. Dans la vidéo, on peut voir l’éleveur ramasser des porcelets « morts par dizaines, et tuer des porcelets jugés trop chétifs en leur fracassant le crâne ».

Inscrivez-vous à notre lettre d’information




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire