Dans l’énergie, les litiges avec les fournisseurs sont en hausse

Dans l'énergie, les litiges avec les fournisseurs sont en hausseLes factures liées à l’énergie augmentent, tout comme les litiges avec les fournisseurs. “L’an dernier, le médiateur national de l’énergie a dû régler 30 mille 626 dossiers, c’est du jamais vu depuis l’ouverture du marché à la concurrence en 2007, une hausse de 13 % par rapport à l’an dernier, et de 150 % en cinq ans”, rapporte le journaliste David Boéri.

Durant le confinement, de nombreux compteurs n’ont pas pu être relevés, “or les Français ont consommé plus d’électricité et de gaz chez eux, les factures étaient donc globalement sous-estimées.”

La hausse des prix pousse par ailleurs certains fournisseurs à des abus pour maintenir leurs marges. “Par exemple, augmenter les tarifs, sur des contrats qui pourtant ont été signés à prix fixe, ou bien revoir les formules de calculs d’indexation des prix sans prévenir personne”, détaille le journaliste.

SUR LE MÊME SUJET >> Les réservoirs de gaz français se remplissent à grande vitesse

Entre les fournisseurs, le médiateur relève d’importants écarts : 416 litiges pour OHM Énergie, suivi de près par Greenyellow et MINT Énergie. Les fournisseurs historiques, EDF et ENGIE, enregistrent entre cinq et dix fois moins de litiges. La première place revient à ILEK, un petit fournisseur d’énergie verte installé dans la région de Toulouse (Haute-Garonne).

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS