Les prix de l’immobilier pourrait chuter à cause de la hausse des taux

Les prix de l'immobilier pourrait chuter à cause de la hausse des tauxLa hausse des taux pourrait peser sur le marché immobilier en zone euro. La banque centrale redoute, en effet, l’éclatement de la bulle immobilière, longtemps alimentée par une politique de taux zéro, si les taux d’intérêt des crédits immobiliers devaient augmenter plus vite que l’inflation.

C’est aux Pays-Bas et en Grèce que l’on constate le taux d’endettement immobilier le plus élevé par rapport au PIB. La BCE envisage même de remonter ses taux directeurs, actuellement négatifs, dès le mois de juillet, une première depuis dix ans, voire également en septembre.

Selon ses calculs, les prix de l’immobilier pourraient baisser de 0,83 à 1,17 % à chaque relèvement de dix points de base des taux de crédit immobilier, après prise en compte de l’inflation. « Une hausse soudaine des taux d’intérêt réels pourrait déclencher une correction des prix de l’immobilier à brève échéance, le niveau actuel bas des taux d’intérêt rendant plus probable un retournement marqué des prix des logements », résume la BCE.

SUR LE MÊME SUJET >> “Les passoires” thermiques pourrait avoir de lourdes conséquences sur le marché immobilier

En France, le marché immobilier donne quelques signes d’essoufflement, surtout sur le marché du neuf. La hausse des taux des crédits reste en revanche mesurée. La hausse des taux des crédits reste en revanche mesurée. Selon les derniers chiffres de la Banque de France, les taux pratiqués ont atteint 1,17 % en moyenne en avril, contre 1,1 % en décembre 2021 informe latribune.fr

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS